vendredi 2 décembre 2016

France : PAS D'EXPULSION SANS RELOGEMENT !!

we sign it - Not afraid not in war

Pas d'expulsion sans relogement !






1 Décembre 2016


Depuis maintenant deux mois, cette famille a été expulsée par la police avec le silence complice de la mairie de Créteil. Aujourd'hui, alors que l'hiver approche, aucune solution de relogement n'a été proposée et cette famille est livrée à la rue.
« On m’a mis dans la rue, en pyjama. Maintenant, je dors dans ma voiture, y’a pas de place au 115 ».




La mairie et le bailleur Créteil Habitat ont fermé la porte à toute possibilité de dialogue et laissent pourrir la situation.
 
Avec la même brutalité et sans même proposer de solutions de relogement, un grand nombre de citoyennes et de citoyens sont expulsé-e-s et se retrouvent aujourd'hui sans un toit où dormir. On leur refuse des conditions décentes d'existence, quand bien même elles ont des familles et des enfants en bas âge à charge. Cela n'est plus acceptable !
 
Un réseau se monte pour soutenir les familles touchées par la crise du logement et par l'exclusion, ainsi que les personnes qui œuvrent à leurs côtés tout au long de l'année. 
Plus jamais ça !


N'acceptons pas que des familles soient jetées à la rue. C'est un acte inhumain - socialement et économiquement inefficace !      
                      
Nous rappelons le pacte international relatif aux droits sociaux et culturels de l'ONU et notamment son article 11 qui stipule : "Que les États reconnaissent le droit à toute personne à un niveau de vie suffisant [...] Y compris, une nourriture, un vêtement et un logement." La France étant signataire, ce droit s'applique à tout le territoire national.



Pour qu'il n'y ait plus D'EXPULSIONS SANS RELOGEMENT, plus jamais ça !


Soutenu par la CNL, la Fondation Abbé Pierre, BanlieuesDebout et Créteil 3.0.





à Paris, la BIBLIOTHEQUE FESSART (75019) vous donne RENDEZ-VOUS avec la romancière franco-vietnamienne MINH TRAN HUY.

Jeudi 8 décembre à 19h15
Rencontre avec 
Minh Tran Huy

Photo couleurs
Romancière française d’origine Vietnamienne,
Minh Tran Huy a publié 3 romans

Afficher l'image d'origine                   Afficher l'image d'origine             Afficher l'image d'origine

Passionnée de littérature, elle a été pendant plusieurs années rédactrice en chef adjointe du Magazine littéraire. Tous ses romans ont été salués par la presse et le dernier, Voyageur malgré lui, qui aborde le thème de l’exil et du déracinement a fait partie des coups de cœur de notre club de lecture !







Entrée gratuite sur inscription 
par téléphone : 01 42 08 49 15,
mail : bibliotheque.fessart@paris.fr
ou auprès des bibliothécaires, à la
BIBLIOTHEQUE FESSART,
6 rue Fessart  75019  Paris
(métro Jourdain)

Le POINT DU JOUR de Alain MINOD.

AU POINT DU JOUR !


Nous te buvons aube sur le pavé
qui est lait bruyant du travail roulant sur son dos !
Nous le ramenons à nos mains
qui creusent un abri de lumière
où nul abîme ne va aller
et là, se puise dans l'arbre roux
qui ensonge : le bout batailleur
de la rue !


Nous écrivons le temps sur la robe gravée
par le gris du jour qui tant baille à nos rideaux...
Empourprée, la trame des fenêtres s'ouvre au chemin
où va maintenant se caler
de l'ailleurs : les remous
de toutes les mues !






Alain MINOD




jeudi 1 décembre 2016

Protégeons les ENFANTS d'ALEP !


Dans 24 heures, Jean-Marc Ayrault rencontrera son homologue allemand. Si nous lui montrons que les Français appuient cette mesure, nous pouvons les persuader de lancer des opérations humanitaires d’urgence à Alep. Inondons-le de messages pour lui dire que nous n’accepterons pas que notre pays se contente de condamnations verbales. Nous voulons que la France agisse maintenant pour les 100 000 enfants d’Alep.
 
ENVOYER UN MESSAGE
URGENT



















30/11/2016


Chères amies, chers amis en France, 


Dans 24 heures, le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault rencontrera son homologue allemand. Nous pouvons les persuader de lancer des opérations d’aide humanitaire d’urgence à Alep si nous lui montrons que les Français à travers tout le pays sont en faveur de l’action.

Le gouvernement hésite car il ne perçoit pas l’intérêt du public pour une telle intervention. Mais notre obligation morale est claire, et la France a déjà des avions sur place qui pourraient immédiatement être affectés au largage de médicaments et de nourriture. Il suffit d’en prendre la décision.

Inondons M. Ayrault de messages pour lui dire que nous n’accepterons pas que la France se contente de condamnations verbales. Nous voulons que la France agisse maintenant pour aider les 100 000 enfants d’Alep : 




En France, au Royaume-Uni et en Allemagne, les experts politiques et militaires sont en train de discuter des conditions de l’envoi d’aide humanitaire à Alep par voie aérienne -- mais le plus important reste un soutien public massif à cette option, pour la rendre politiquement réalisable.

Le largage d’aide humanitaire est un dernier recours et les préoccupations sont légitimes quant aux risques d’une telle opération. Mais, alors que tous les hôpitaux sont bombardés, que le gouvernement syrien continue de bloquer l’aide humanitaire, que les Syriens fuient par milliers et que le gouvernement américain est en pleine transition, la France est l’un des rares pays à avoir la capacité de mener cette mission pour sauver des vies.

Nos forces aériennes sont déjà opérationnelles dans le ciel syrien: le largage de l’aide aux populations civiles assiégées est tout à fait réalisable et pourrait commencer dès demain. C'est juste une question de volonté. Pour les enfants terrifiés qui attendent de l'aide, soutenons notre gouvernement afin qu’il trouve cette volonté. 







Hier, l'ambassadeur de France auprès de l'ONU a déclaré que "la France et ses partenaires ne peuvent pas rester silencieux face à ce qui pourrait être l'un des plus grands massacres de population civile depuis la Seconde Guerre mondiale". Veillons à ce que le gouvernement tienne parole et résiste à cette atrocité inimaginable. 



Avec espoir et détermination, 




Marie, Mélanie, Julie et toute l’équipe d’Avaaz




















Pour plus d’informations



Syrie: Ayrault veut que l'ONU apporte des “secours à la population” d'Alep (20 Minutes)
http://www.20minutes.fr/monde/syrie/1970807-20161129-syrie-ayrault-veut-onu-apporte-secours-population-alep 








Avaaz
est un réseau citoyen mondial de 44 millions de membres qui mène des campagnes visant à ce que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. ("Avaaz" signifie "voix" dans de nombreuses langues). Nos membres sont issus de tous les pays du monde; notre équipe est répartie sur 18 pays et 6 continents et travaille dans 17 langues. Pour découvrir certaines de nos plus grandes campagnes, cliquez ici ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter.

SAUVEZ LES ABEILLES des griffes de BAYER et de SYNGENTA !

Bayer et Syngenta viennent tout juste de se faire prendre la main dans le sac : les géants de l’agrochimie ont dissimulé des preuves scientifiques des dommages que leurs pesticides causent aux abeilles.

Peut-on compter sur vous pour donner 1 € pour nous aider à sauver les abeilles en les forçant à rendre des comptes ?


Cela fait des années que les directions de Bayer et de Syngenta clament haut et fort que leurs pesticides sont inoffensifs pour les abeilles.
Mais des documents internes rendus publics révèlent qu’elles ont toujours su la vérité et qu’elles ont dissimulé leurs propres études scientifiques qui démontraient le tort que les pesticides néonicotinoïdes causaient aux abeilles.
Il n’a jamais été aussi clair que nous ne pouvons pas nous fier à ces multinationales pollueuses. Nous réclamons donc que ces pesticides nocifs pour les abeilles soient immédiatement retirés du marché.
Pouvez-vous faire un don de 1 € pour nous permettre de riposter ?




Dans leurs déclarations publiques, ces multinationales prétendaient qu’aucune des études qu’elles avaient menées n’avaient démontré que leurs pesticides causaient des dommages aux abeilles, mais les documents obtenus les contredisent clairement.
Nous n’aurions jamais su que ces études existaient sans la demande d’accès à l’information présentée aux États-Unis par Greenpeace. La communauté scientifique est outrée que ces entreprises cachent au public des recherches aussi importantes.
Ces révélations arrivent à un moment critique : des débats sont actuellement en cours dans des pays comme la France et le Royaume-Uni pour déterminer s’ils continueront d’interdire les néonicotinoïdes. Aux États-Unis, l’industrie demande aux organismes de réglementation environnementale l’approbation pour de nouveaux produits qui tueront encore plus d’abeilles.
Votre don nous permettra de lancer d’importantes campagnes médiatiques dans ces pays pour informer la population de la malhonnêteté de ces entreprises. Nous commanderons également nos propres études afin d’identifier les légumes, céréales et herbes dans lesquels se trouvent des néonicotinoïdes dans le but ensuite de convaincre les supermarchés de retirer ces produits de leurs étalages.
Pouvez-vous faire un don de 1 € pour contribuer à sauver les abeilles ?




Merci pour tout ce que vous faites,



Fatah, Marie et le reste de l'équipe SumOfUs 






Plus d'information :


 

SumOfUs est un mouvement mondial de personnes comme vous, qui travaillent ensemble afin de responsabiliser les entreprises et de tracer une nouvelle voie durable pour l’économie mondiale.

mercredi 30 novembre 2016

L'Agence MÉDIAS-PALESTINE.



Comment l’UE s’est secrètement associé à un Ministère israélien dans Jérusalem Est


Les représentants de l’Union européenne ont décidé de coopérer avec un Ministère israélien basé dans Jérusalem Est, a t-on appris.
La décision est contraire à la position officielle de l’UE qui est qu’elle ne reconnaît pas la colonisation des territoires conquis en 1967.

Lire la suite du journaliste David Cronin sur le site de l'Agence.



_____________________________________________


La Palestine après Abbas : scénarios potentiels et stratégies d’adaptation

"Avec l’élection de Donald Trump, Israël pense qu’il a maintenant les mains libres pour faire ce qu’il veut dans les Territoires Palestiniens Occupés (TPO) et au-delà, rendant d’autant plus difficile la transition de la direction palestinienne. Dans ce tour de table, les analystes politiques de Al-Shabaka étudient les différents scénarios pour une Palestine post Abbas."

Lire la suite de cet article du réseau d'analyses politique palestinien "Al Shabaka" sur le site de l'Agence.



___________________________________________


Pétition soutien au cinéaste palestinien Mohammad Bakri

"Nous, citoyen.ne.s du monde, amis, réalisateurs et artistes, sommes fortement interpellés par les attaques contre la création artistique qui exprime des points de vue d’opposition. Cette persécution a des implications graves pour la liberté d’expression et les droits fondamentaux en Israël. Nous soutenons le droit de Mohammad Bakri à raconter l’histoire des résidents du camp de Jénine à travers leurs propres yeux."

Lire la suite de cet appel en français sur le site de l'Agence.

(la traduction en français est aussi en bas du lien de la pétition)



________________________________


L’art de la carte – Mona Hatoum


À travers une grille de 2400 cubes de savon, des lignes hésitantes de minuscules perles de verre rouge enfoncées sur la surface, est dessinée une carte inhabituelle. Elle représente des territoires discontinus qui doivent retourner sous le contrôle palestinien, comme il est convenu par les Accords d’Oslo de 1993.
La créatrice, Hatoum, est une artiste palestinienne qui a vécu toute sa vie en exil. Elle est née et a grandi au Liban après que ses parents eurent fui Haïfa, et depuis 1975, quand la guerre civile a éclaté alors qu’elle se trouvait au Royaume-Uni, elle est basée à Londres. La géographie, la nationalité et la dislocation sont au centre de sa pratique artistique variée à travers laquelle elle invite les visiteurs à considérer leur place dans le monde moderne et leur relation avec ses conflits.

Lire la suite de cet article sur le site de l'Agence
























à Paris, le CERCLE ALIENOR.

Aliénor
Cercle de poésie et d'esthétique Jacques G.Krafft

a l'honneur de vous inviter à la séance du
Samedi 10 décembre 2016 à 16 h 15 précises

à la Brasserie Lipp (salle du 1er étage)
151, Boulevard Saint-Germain à Paris 6ème


Le prix ALIENOR 2016
est décerné à
Frédéric TISON
pour son recueil Le Dieu des portes
publié aux Éditions Librairie-Galerie Racine

*
Les poètes d’Aliénor


La capacité de la salle est limitée par la réglementation sur la sécurité des établissements recevant du public. En cas d’affluence, priorité sera donnée aux adhérents du Cercle. Les autres personnes seront admises dans la limite des places disponibles.

Le Comité Aliénor


Séance suivante, le 14 janvier 2017 par François de Saint-Chéron " Pierre Emmanuel : la Résistance, la Bible, la femme"

Consulter notre site : http://cerclealienor.blogspot.fr/