samedi 25 février 2017

Lecture (poésie française) : Jean-Luc MAXENCE : "JEAN-PIERRE ROSNAY", Collection "Poètes trop effacés"-13, Le Nouvel Athanor, 2016








Ancien acteur de la résistance française durant la Seconde guerre mondiale, beau-frère du célèbre chanteur-poète Georges MOUSTAKI, passeur de poésie fameux par l’entremise des récitals qu’il organisait, à Paris, au cabaret Le Club des poètes et des émissions poétiques radiophoniques et télévisuelles qui le rendirent, à partir de 1960, célèbre, un temps éditeur, Jean-Pierre ROSNAY est cependant l’objet d’une des dernières monographies de la collection Poètes trop effacés des éditions Le Nouvel Athanor (publiée en 2016).
Jean-Luc MAXENCE, dans le Portrait qu’il dresse de lui, s’en explique : Jean-Pierre Rosnay (né le 8 avril 1926 à Lyon, mort le 19 décembre 2009 à Paris) « poète trop effacé » ? Non, certainement pas, de son vivant tout au moins. En revanche, depuis sa disparition, qui vraiment lit son œuvre ? Je le crains : peu de lecteurs à l’heure d’Internet. Et pourtant, Raymond Queneau qui l’introduisit en son temps chez Gallimard, affirmait que Rosnay était bel et bien « un des poètes les plus décisifs » de son époque.
Pour ma part, cette monographie de 110 pages m’a permis de découvrir une poésie, comme le dit J.L Maxence, toute en finesse, marquée par l’humour, l’humilité, le goût du simple et des gens simples, la profondeur, mais par-dessus tout la tendresse, où la référence à l’enfance est ce qui me frappe le plus. On y entrevoit, en filigrane, une figure attachante et noble, qui connait la valeur de la vie, et garde son innocence intacte, incapable de s’en défaire. Tout poème est de l’innocence ; tout poème est un enfançon, qui naît du silence premier. Tout poème est une sorte de rempart contre les barbaries, contre la noirceur sordide.
Les figures de la femme et de Jésus sont souvent invoquées, mais non en tant que symboles d’appartenance à une religion : Rosnay est un esprit trop libre. Sa foi, il l’a placée en l’Homme, en la parole vivante qui bondit. C’est son mélange d’émerveillement et de lucidité qui nous étonne. Car il sait aussi que toute vie ne dépend que d’un équilibre toujours menacé, tout comme il sait que Chaque homme est empereur sur son château de sable.
Raison de plus ; la vie est plus, beaucoup plus qu’un devoir, c’est une urgence : Ruez-vous sur l’avenir avant / que les vers ne vous mangent.
Pour Rosnay, j’y reviens, […] les grands poètes […] sont toujours / les plus petits des enfants.
Ce poète affectionne visiblement la musique des mots, qu’il cultive à merveille dans des textes versifiés d’une respectable longueur, toutefois ponctués, de loin en loin, par d’autres textes en prose poétique.
Son goût du paradoxe lui tire des formules que, personnellement, je trouve géniales : Nous avons tout dit / Tout nous reste à dire ; Je t’aimais bien trop pour t’aimer ; Parce qu’il n’existe pas / Et qu’il n’a pas besoin d’exister pour être / Vive Dieu ; J’ai plus de souvenirs que je n’ai de mémoire.
Il assume son doux chagrin ; il apprivoise sa passion, en caressant Le mot sauvage (comme on dompterait un animal). 
Il préserve sa dignité. Comme sa vibration. Si sensible.Il mesure pleinement ce qu'il est. Sans aucune autre prétention. 
C’est en tout cela qu’il nous touche, et même, dirais-je, nous attendrit.
Je terminerai en vous citant – in extenso – LE MAUVAIS COUCHEUR (in Comme un bateau prend la mer, 1956, page 35 de la monographie) :




Saint-Pierre insistait à tel point que le moribond
qui n’avait pas encore perdu connaissance se rebella.
Non, dit-il, j’ai légué ma fortune à mes descendants,
Les croque-morts attendent ma dépouille, ils l’auront.
Mais l’âme je ne la rendrai pas.
C’est un souvenir.












P. Laranco.

Le cercle littéraire parisien ALIENOR.

Aliénor
Cercle de poésie et d'esthétique Jacques G.Krafft

a l'honneur de vous inviter à la séance du
Samedi 11 mars 2017 à 16 h 15 précises

à la Brasserie Lipp (salle du 1er étage)
151, Boulevard Saint-Germain à Paris 6ème


« PASCAL
ou la naissance du poème en prose »

par

Pierre-Alain CAHNÉ


La capacité de la salle est limitée par la réglementation sur la sécurité des établissements recevant du public. En cas d’affluence, priorité sera donnée aux adhérents du Cercle. Les autres personnes seront admises dans la limite des places disponibles.


Le Comité Aliénor


Séance suivante, le 8 avril 2017 : Vagabondages poétiques par Claude HAGÈGE

Consulter notre site : http://cerclealienor.blogspot.fr/

Début mars, à Paris, la LECTURE-SIGNATURE du RECUEIL DE POÈMES de Catherine JARRETT.

Aucun texte alternatif disponible.

vendredi 24 février 2017

SUMMER LIGHTS IN A ROOM, photos by Patricia LARANCO.













































































SUMMER LIGHTS IN A ROOM































Photographies : Patricia Laranco.

All rights reserved.

U.S : This cop shot into a crowd of children !

This LAPD cop shot at a 13-year-old boy.
This cop should be arrested.
The cop needs to be arrested. Not the children he terrorized.

Contribute









Dear friend,

Orange County is proving to the world once again that police are above the law. 
Yesterday, a video surfaced online showing an off-duty LAPD officer forcefully grabbing and dragging 13-year-old Christian Dorscht, after he stood up for a girl the officer called a "cunt" and yelled to get off of his lawn.1 When other teens watching and filming try to help Christian, the officer pulled out his gun and fired a shot into the crowd--almost shooting the 13-year-old. If that isn't upsetting enough, what happens next is even worse: when police show up, they let the officer--who still hasn't been identified--walk free, but arrest Christian and another 15-year-old boy with charges of "battery and terrorist threats." It's a combination of white vigilante and police violence terror--and it's horrifying.
Hundreds of people poured into the street last night in protest to demand the officer be charged.2 The Anaheim Police Department posted a statement that they are working on an investigation--but the power rests with the District Attorney's office. And technically, after an investigation, the DA's office could still charge the children that were terrorized on that day.That's why we're demanding that Orange County DA, Tony Rackauckas, immediately indict the officer--and refuse to prosecute any of the children involved. Will you sign the petition ? 




In the video, Christian can be  heard pleading “stop grabbing me” and “I didn’t do anything to hurt you, all I said was respect a girl.” Then the cop responds, “you said you were going to shoot me.”3 Christian protests, “I didn’t say that, I said I’m going to sue you. Why are you lying?” as the off-duty officer grabs him roughly, dragging him across the lawn.That is how Christian Dorscht got nabbed with charges of "terrorist threats." While the charges have been dropped, the District Attorney could file more at any given time--but we can't let that happen. 
District Attorney Rackauckas is vulnerable to public pressure right now. He's up for re-election in 2018 and is already being investigated by the U.S. Department of Justice for illegal use of informants to deny fair trials.4 Right now a lot of the anger is being directed to the LAPD and Anaheim Police Department, but if we can direct that righteous anger towards Rackauckas, we can make it so he doesn't have a choice but to stand on the right side of justice.




The fact that anyone, let alone a police officer, can shoot a gun at children who posed no threat and walk free while unarmed kids are arrested is an outrage--but not surprising. Over the past four years, since the killing of Trayvon Martin, we have seen hundreds of videos just like this. And hundreds of police officers have walked free. But while the idea of what "justice" means in this country has gotten weaker, our movement has gotten stronger.  
Trump's administration has been threatening to embolden police and make it even easier for them to literally get away with murder.5 We can count on him, together with his white nationalist friends the Fraternal Order of Police (FOP) to make good on that promise--but that's why we've got to resist even harder. When we can't count on federal officials to achieve justice, holding local officials--like District Attorneys--responsible for fighting back is how we will win. 
The Orange County District Attorney is accountable to the people, not the forces that want to protect killer cops. So, let's make sure DA Tony Rackauckas has no choice but to respond to the voices of the people--or face us in 2018.




Until justice is real, 



Arisha, Rashad, Scott, Clarise, Enchanta, Anay, Malaya, and the rest of the Color Of Change team












References :







Color Of Change is building a movement to elevate the voices of Black folks and our allies, and win real social and political change. Help keep our movement strong.

jeudi 23 février 2017

La VIDÉO que COCA-COLA veut vous cacher

Coca-Cola s'en met actuellement plein les poches grâce au nouvel édulcorant à la mode - la stévia - qui est issue des savoirs traditionnels que détiennent les peuples guaranis vivant à la frontière du Brésil et du Paraguay.

Tandis que les géants du soda comme Coca-Cola gagnent des milliards, les communautés guaranis ne touchent pas un seul centime de ces bénéfices et subissent pauvreté, crise alimentaire et accaparement de terres.

L’attitude révoltante de Coca-Cola viole les droits des peuples autochtones, pourtant reconnus par des traités internationaux.

Heureusement, vous n’êtes pas impuissants devant cette situation insupportable: vous pouvez aider les Guaranis en partageant cette vidéo ! Vous sensibiliserez ainsi votre entourage au sort de ces peuples vivant à la frontière brésilienne et paraguayenne. Il faut dénoncer l’enrichissement répugnant de Coca-Cola aux dépens de ceux et celles qui sont à l’origine du savoir sur les propriétés sucrantes de la stévia.


Cliquez ici pour voir cette vidéo, puis partagez-la avec vos proches.
Plus nous serons nombreux et nombreuses à être au courant de la situation, plus nous pourronsmettre de la pression sur Coca-Cola pour que la multinationale négocie un accord avec les Guaranis et assure un partage juste et équitable des profits tirés de la commercialisation des produits à base de stévia.

SumOfUs collabore avec France Libertés, Public Eye et Pro Stévia Suisse pour s’assurer que tout le monde connaisse l'amère vérité sur les boissons à base de stévia. Nous savons que cette technique fonctionne. Notre dernière vidéo ciblant PepsiCo a dépassé les 20 millions de vues et est devenue virale grâce à des membres SumOfUs comme vous. Grâce à ces membres, PepsiCo est revenue à la table des négociations et a été forcée de s'engager sur l'huile de palme.

Vous avez réellement le pouvoir de changer les choses en transformant cette injustice flagrante en une épine dans le pied du géant des boissons sucrées. 
Faites passer le mot !




Merci pour tout ce que vous faites,




Fatah, Nabil, Marie et le reste de l'équipe SumOfUs 









Plus d'information:




 

SumOfUs est un mouvement mondial de personnes comme vous, qui travaillent ensemble afin de responsabiliser les entreprises et de tracer une nouvelle voie durable pour l’économie mondiale. Aidez SumOfUs à renforcer ses campagnes en faisant un don de 4 € .

U.S : SIRIUS XM, stop promoting racist lies !

Steve Bannon at Sirius XM studios.





Dear friend,


I just started a petition titled "Sirius XM: Broadcasting White Supremacy!"

Donald Trump has waged war against our most fundamental human rights. Behind this white supremacist, xenophobic and dangerous agenda is Steve Bannon, founder, and the host of Breitbart Daily News, a show made possible with by profitable partnership with Sirius XM Satellite Radio.


 join us in telling Sirius XM to shut down Patriot XM radio and cut all ties with Steve Bannon!


Before Steve Bannon masterminded Donald Trump’s way into the White House, he tried to get Sarah Palin elected in 2012. He used Sirius XM Patriot station to promote a documentary he made about her, going on air praising her for pushing the “death panel myth” in 2009- a blatant lie that the Affordable Care Act incentivizes doctors to encourage patients “not worthy of healthcare” to make plans for death. Bannon made the documentary to rehabilitate Palin’s damaged reputation so that she could run for President. When that did not work, he set his sights on Trump, now equipped with a conservative radio enterprise to control the narrative.

SiriusXM Vice President for news and talk Dave Gorab called Steve Bannon's Breitbart News Daily “the conservative news show of record.”


Sirius XM, Stop promoting racist lies and enabling Donald Trump’s administration!.


Like all racists, Steve Bannon depends on lies to advance his agenda. Full of contradictions, Bannon portrays himself “a defender of working people against 'the corporate elites'”, even though he is a corporate powerbroker with a Harvard Business School MBA and professional and personal ties to the likes of Goldman Sachs.

Anyone who is elected to serve in a position of political leadership must, as a standard, be honest and accountable. Liars need not apply. Accountability is also what we expect of companies who rely on monthly subscribers to report a profit to their shareholders every quarter.

We are demanding that Sirius XM shut down Patriot radio and cut ties with Steve Bannon. We refuse to be ignored, and like Uber, we can and will hold any for-profit entities enabling Donald Trump accountable to a new standard.


Join me in urging Sirius XM radio to shut down XM Patriot station and keep white supremacy off the air!


Thank you,



Chris Pearce, a Sirius XM subscriber 




Sign now →



Color Of Change is building a movement to elevate the voices of Black folks and our allies, and win real social and political change. Help keep our movement strong.